A 70 km à l'ouest de Nantes, Saint-Nazaire est, avec ses 65 000 habitants la sous-Préfecture de la Loire Atlantique. C'est une ville d'histoire, de commerce portuaire et d'industrie navale.
Tournée vers les activités maritimes, Saint-Nazaire est une région touristique en pleine croissance. Partie intégrante de l'Université de Nantes, le site de Saint-Nazaire offre des formations professionnalisantes.

Découvrez le campus de Saint-Nazaire

Actualités

  • Le potentiel des microalgues n’est plus à démontrer. On les utilise déjà pour en faire des produits cosmétiques ou des compléments alimentaires. On en parle aussi pour fabriquer du bitume. Mais cette bioressource marine pourrait bientôt révolutionner notre quotidien d’une autre manière en faisant rouler nos voitures. Un "biodiesel", biocarburant de 3e génération, est actuellement à l’étude à Saint-Nazaire, avec pour objectif une production à l’échelle industrielle dans les prochaines années.

  • Les micro-algues représentent aujourd’hui une bioressource au potentiel de plus en plus prometteur. Ces micro-organismes trouvent déjà leurs applications dans le domaine de la nutrition, de la cosmétique, de l’énergie ou encore de la chimie verte. Pour répondre à la demande croissante de cette filière dynamique, une plateforme R&D internationale propose pour la première fois aux chercheurs et aux industriels une infrastructure de pointe dédiée à l’expérimentation à grande échelle des micro-algues.

  • L’Université de Nantes a inauguré, mardi 2 juin, à l’IUT de Saint-Nazaire, un nouveau bâtiment de recherche dédié à la recherche de pointe en génie civil et mécanique. Construit pour rassembler deux équipes de recherche (Interactions Eau Géomatériaux & État Mécanique et Microstructure) de l’Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM), le bâtiment permet notamment d'améliorer les conditions de travail des chercheurs et renforcer leur collaboration.

  • Rien ne se créé, tout se recycle. Deux équipes nantaises de l’Institut d’électronique et télécommunication de Rennes (IETR) et l'Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM) de l’Université de Nantes ont pour idée de produire de l’électricité à partir des courants d’air grâce à des micro-générateurs innovants et écologiques.


Les actualités spécifiques à l'IUT de Saint-Nazaire